filler

           1j2p-->>Les plantes

Le cocotier ou palmier du Chili

Un grand palmier du Chili: le Jubaea chilensis

Fiche du  cocotier ou palmier du Chili
Vente en ligne du  cocotier ou palmier du Chili. Où acheter au meilleur prix?
Recherches associées: palmier cocotier exotique
   
Le cocotier ou palmier du Chili fait partie des catégories suivantes:
Plantes à feuillage persistant Les arbres Plantes rustiques Plantes à manger (hors fruits et condiments) 

Famille, origine, utilisation du cocotier ou palmier du Chili


Un joli spécimen au Jardin botanique de Melbourne (Australie)

Ce palmier appartient à la grande famille des arécacées comme tous les palmiers qui poussent dans nos intérieurs.

Il pousse de façon spontanée sur les côtes chiliennes au pied de la Cordillère des Andes jusqu'à une altitude de 1500 mètres.

Nom botanique: Jubaea chilensis ou Jubaea spectabilis.

C'est le palmier qui a le plus gros tronc du monde avec un diamètre atteignant à la base presque 2 mètres pour une hauteur de 15 mètres.

Vu son origine géographique, c'est aussi le palmier à feuilles pennées (cocotier, palmier des Canaries, palmier dattier...) le plus rustique pouvant supporter des gelées de l'ordre de -15°C en pointe.

Il a été introduit en Europe aux alentours de 1850 et se rencontre encore aujourd'hui sur la côte méditerranéenne (Montpellier, Collioure...), à Lorient et sur la place d'Hendaye.

On pourra donc l'implanter partout à condition d'installer un dispositif chauffant pour l'hiver.


La fleur


Le palmier Jubaea chilensis est une plante monoïque, c'est-à-dire qu'il est à la fois mâle et femelle. Il peut donc produire des graines viables et fertiles tout seul.

Les fleurs sont disposées sur une grande hampe florale mesurant plus d'un mètre cinquante. Elles seront pollinisées par le vent et produiront de petits fruits très ronds d'abord jaune puis marron semblables à de petites noix de coco de trois centimètres de diamètre.


Plantation et multiplication


On remarque le feuillage penné et légèrement bleuté

Il pousse à l'état sauvage sur des pentes rocheuses et montagneuses où le sol est pauvre et souvent assez sec. On devra donc recréer en culture les même conditions de drainage en incorporant au mélange les matériaux suivants: sable grossier, pouzzolane, billes d'argile...Pour un meilleur développement, on ajoute un bon fumier décomposé, du terreau de feuilles et si possible un bon paillage végétal.

Vu sa faible rusticité, on essaiera de le placer à l'abri des vents froids d'hiver et le plus possible au soleil.

Ce palmier ne fait pas de rejets à son pied et sera donc multiplié par graines. Cette méthode de propagation est très longue et bas des records de pousses lentes dans le monde des palmiers. C'est sans doute à cause de cela qu'il n'est pas très commercialisé alors que son feuillage bleuté est des plus décoratif.

Méthode de germination

Les graines seront installées dans le bac à légume du réfrigérateur pendant 2 mois.
Une fois sorties, on les passe du papier de verre sur un côté sans aller jusqu'à la graine.
On les laisse tremper dans de l'eau tiède pendant 24 heures.
On les installe dans un mélange mouillé mais pas détrempé à une température de 20°C.
On couvre d'un film plastique.
La germination prend entre 3 mois et 1an.
Il faudra attendre 5 ans avant d'avoir la première feuille pennée.



Culture et entretien du cocotier ou palmier du Chili


Comme tous les palmiers, il préfère des pots plus profonds que larges pour un bon développement racinaire.

Les jeunes plants et sujets âgés de mois de 10 ans sont assez sensibles au froid il est impératif de les protégés du gel en hiver.
On peut les disposer et les regrouper le long d'un mur de maison. Ce groupe de pots sera protégé à sa base à l'aide de matériaux isolants. Les plus efficaces sont le polystyrène, le voile d'hivernage, le papier bulle, la fougère, les feuilles mortes...

Pour une bonne croissance, on devra le nourrir au printemps avec un engrais azoté et à l'automne avec un apport de potasse.

L'arrosage sera modéré et régulier sachant qu'il peut résister à la sécheresse.
Arrosez-le avec parcimonie en hiver et copieusement dès le milieu de printemps sans toutefois saturer la terre d'eau. La pourriture viendrait à gagner les racines.



Ennemis et maladies


Son plus grand ennemi est l'homme qui l'a décimé dans son pays pour récolter de la sève pour faire du vin de palme et du miel. Cette extraction consiste à couper la couronne de feuille et récolter la sève qui s'en écoule (jusqu'à 600 litres). Cette opération est destructrice. Il est donc protégé au Chili depuis 1971.



Discussion(s) sur le forum autour du cocotier ou palmier du Chili


Vos commentaires sont les bienvenus!



Vous aimez cette plante?  



Vente en ligne du cocotier ou palmier du Chili: les prix




1jardin2plantes c'est 1005 articles et conseils illustrés par 4883 photos autour des plantes que ce soit au jardin d'ornement, au potager, sur votre balcon ou terrasse et en intérieur.


1jardin2plantes, c'est toute l'information autour des plantes, une petite encyclopédie du jardin à partager