filler

           1j2p -->>articles jardin

Les bonsaï: culture en pot


(Par Agathe Prost)

Conseils pour le bon rempotage d’un bonsaï

les pots utilisés pour le rempotage des bonsaï sont généralement en terre cuite
Le rempotage du bonsaï est une étape délicate et néanmoins nécessaire. En effet, ce n’est pas parce qu’on souhaite le garder petit qu’il ne faut pas le faire évoluer, changer de pot et surtout de substrat.

Les arbres jeunes pourront être rempotés chaque année car ils puisent beaucoup dans les nutriments du sol, les arbres matures peuvent quant à eux être rempotés tous les deux, trois ans. Pour savoir si un bonsaï a besoin d’être rempoté, il est possible de l’enlever délicatement de son pot, si le réseau racinaire est très présent en dehors de la motte de terre, le rempotage est nécessaire (en profiter pour tailler les racines), si par contre les racines ne sont pas du tout apparentes il est possible d’attendre encore qu’elles se développent.


Choisir le bon terreau, le bon substrat

argile
Rempoter un arbre bonsaï permet de lui apporter les nutriments nécessaires à sa croissance. En effet, le terreau sans nouvel apport s’épuise et n’est plus suffisamment riche pour répondre aux besoins de la plante. Ainsi pour palier à toute carence de votre plante il est intéressant de le rempoter régulièrement, en moyenne une fois par an selon le volume de terreau que contient le pot.

Le terreau utilisé peut être un terreau spécial bonsaï. Les produits développés spécialement pour ces arbres concentreront toutes les qualités requises notamment en termes d’aération et de nutriments. Ils pourront contenir des engrais spécifiques favorisant le développement des bonsaïs.

Il est possible de créer votre propre substrat à bonsaï pour cela il vous faut du terreau organique, du gravier fin et de l’akadama (argile japonaise). Pour les proportions on privilégiera un substrat composé pour moitié d’akadama, pour quart de terreau et le quart restant de gravier pour les arbres caducs. Pour ce qui est des conifères en revanche l’akadama doit être majoritaire (+/- 60%), vient ensuite le gravier (+/- 30%) et enfin le terreau qui représentera un dixième du mélange.

La préparation du substrat est aussi à faire en fonction des conditions climatiques que l’on rencontre. En effet, dans un climat humide, il conviendra de mettre une plus grande proportion de matière drainante pour limiter la rétention d’eau et ne pas engendrer de moisissures. Les racines d’un arbre sont sensibles aux excès d’eau.

Si vous avez opté pour une espèce endémique à votre lieu d’habitation et que vous avez à disposition une terre riche et non polluée vous pouvez répondre aux besoins de cette plante avec une terre locale. Si des arbres s’épanouissent harmonieusement en pleine nature c’est que le sol leur convient, il n’y a donc pas de raisons que le terreau local ne convienne pas au bonsaï. Toutefois pensez à placer au fond de votre pot une fine couche de gravier fin afin de drainer et aérer le pot de l’arbre.




Entretien des racines lors du rempotage

Le rempotage est donc nécessaire pour un apport de nouveaux nutriments. Mettre les racines à nu permet également un entretien de ces dernières. Par nature les racines d’un arbre vont, selon le type de sol, chercher à s’enfoncer dans le sol, pour un bonsaï, nous allons limiter l’extension de l’arbre en taillant ses racines. Nous allons ainsi l’aider à développer un réseau puissant de racines secondaires. Il faut garder à l’esprit que le volume total des racines doit s’équilibrer avec le volume total de la partie aérienne.

Dans la culture qui entoure l’art du bonsaï, les racines jouent un rôle important. Constituer un réseau secondaire apparent est la spécificité des bonsaïs Neagari dont la partie supérieure des racines est à nu (semblable à une mangrove à marée basse) ; les bonsaïs Sekijojû quant à eux se disposent au sommet d’une pierre, les racines courant alors le long du rocher avant de s’ancrer dans la terre.

Si l’arbre est encore en phase de croissance il faudra penser à faire évoluer la taille de son pot. Il ne le faut pas en effet trop grand en début de croissance afin qu’il ne pousse pas de manière trop vive. Privilégiez donc un pot qui contient à peine plus que le volume de racines du bonsaï.



Quand procéder au rempotage et à la taille des racines ?

taille des racines d'un bonsaï pour un rempotage à plat
Lors de chaque rempotage, une fois par an en moyenne, il est possible de tailler les racines. Afin de limiter le stress de la plante, vous pouvez choisir de couper des racines en lune montante. En effet, la sève sera alors principalement dans le feuillage et en coupant des racines vous ne priverez pas la plante de son précieux liquide. A contrario c’est à lune descendante que la taille des parties aérienne gênera le moins le bonsaï.

Afin de faciliter le travail de taille des racines vous pouvez faire un premier arrosage avant de prélever la motte du pot, les racines seront dans un sol meuble et seront moins cassées. Le second arrosage interviendra quant à lui lorsque le gros de la terre sera sorti du réseau racinaire. Cet arrosage permettra de mettre à nu les racines et de les tailler plus facilement.

Si vous souhaitez seulement rempoter et apporter un nouveau substrat privilégiez une lune descendante car la sève présente alors dans les racines permettra un développement rapide dans le nouveau substrat.

Il est important de procurer un arrosage en fin de rempotage afin que toutes les racines puissent s’installer dans un sol meuble. Pour limiter le stress de l’arbre veillez à ne pas faire simultanément une taille des racines ainsi que du feuillage. L’arrosage peut être fait sur l’ensemble du pot mais également sur les feuilles, lorsque ces dernières sont à l’ombre (afin d’éviter toute brûlure des rayons du soleil).



Crédit photos

Merci à ce passionné de bonsaï.



Questions/réponses sur le forum

goshin Mes bonsaï (79 réponse(s))
marie 974 Bonsaï: art ? torture ? quelques précisions (8 réponse(s))
Mimi Question de Bonsaï (1 réponse(s))
Alain Lefèvre bassin aquatique , piscine bio , bonsaî . (1 réponse(s))
Alain Lefèvre Au secours, Bonsai malade! (1 réponse(s))
Aquarella Pousse pour futur bonsaï (0 réponse(s))
eate Bonsaï, Cochenilles & Guzmania (0 réponse(s))

Posez vous aussi votre question!



En Avril


Et bien d'autres encore!



1jardin2plantes c'est 1005 articles et conseils illustrés par 4851 photos autour des plantes que ce soit au jardin d'ornement, au potager, sur votre balcon ou terrasse et en intérieur.


1jardin2plantes, c'est toute l'information autour des plantes, une petite encyclopédie du jardin à partager