filler

           1j2p -->>articles jardin

L’entretien des plantes succulentes


(Par Agathe Prost)

Ombre, soleil, terreau ou sable : quelles sont les conditions optimales ?

Entretien des plantes succulentes ou grasses (Ici un aeonium panaché)
   L’entretien des succulentes est une mission plus délicate qu’il n’y paraît.
En effet, les plantes grasses ont besoin de conditions correctes pour s’épanouir, comme toutes les plantes, elles méritent qu’on y prête attention. Chaque plante succulente a ses propres besoins en termes de substrat, d’exposition et d’arrosage, qu’elle soit en appartement, en extérieur ou en décoration dans un magasin, elles n’auront pas les mêmes conditions de vie.

   Les préconisations en vigueur pour chaque espèce vont être à ajuster aux conditions spécifiques de l’endroit où elles se situent. Par exemple une succulente qui est en période de végétation (généralement l’été) va nécessiter plus d’eau. Si la météo est à la pluie avec un taux d’humidité important, l’arrosage devra être modéré, il faudra en effet prendre en compte le taux d’humidité.

   Côté substrat, on considère que le terreau doit être mêlé à 50% de sable pour qu’il draine suffisamment les racines. Si lors de l’arrosage les pots ne retiennent pas du tout l’eau et l’évacuent directement on peut supposer qu’il y ait trop de sable. Si le terreau est terriblement sec, il faudra procéder à des petits arrosages répétés le temps de réhydrater le terreau ou bien le tremper courtement le pot dans de l’eau.


Le rempotage : entretien important des plantes succulentes

   Le rempotage est à faire en moyenne tous les 2-3 ans, selon la taille du pot. La croissance très lente de ces plantes ne nécessite pas forcément le changement de taille du pot, mais plutôt le renouvellement de son substrat. En effet, la plante dans un substrat clos et sans apport extérieur va puiser dans les réserves nutritives du terreau. Afin que votre plante succulente soit correctement alimentée, il faut alors lui octroyer de nouveaux apports nutritifs, et ce par le changement de terreau.

   Côté pratique il faut être muni de gants, ce qui est préférable lorsque l’on doit rempoter des succulentes à épines ou à poils parfois irritants. Vous aurez au préalable trempé le pot dans lequel la succulente se trouve pour que vous puissiez retirer l’ancien substrat sans casser les racines. Le temps de trempage ne doit pas excéder 30 minutes pour un pot de 3l. Le trempage ne doit pas servir à arroser la plante, mais à ramollir le terreau seulement !

   Le rempotage se fera idéalement en période de repos, c’est-à-dire en hiver. Janvier et février sont des mois propices, car si vous abîmez des racines elles auront le temps de cicatriser avant de repartir en période végétative. Une fois le terreau épuisé enlevé, il faut, éventuellement, faire le tri dans les racines et enlever celles qui sont mortes ou couper plus proprement celles qui sont abîmées.

   On drainera le fond du pot avec des petits cailloux ou des graviers afin que l’eau ne stagne pas dans le terreau. On pourra également profiter du rempotage pour séparer la cactée « mère » de ses petits s’ils sont trop nombreux comme fréquemment sur les echinopsis.

   Il se peut en mettant les racines à nues que vous constatiez des amas cotonneux blancs, il s’agit alors de cochenilles qui sont relativement fréquentes. Il faudra alors faire preuve de patience et nettoyer sous l’eau claire et tempérée les racines une à une avec une brosse douce. Et ne pas réutiliser le terreau pour d’autres plantes ! Cela risquerait d’en contaminer d’autres !
   Si vous voulez compléter avec un traitement, vous devez alors procéder comme indiqué ci-dessus, mais le faire en période végétative, afin que le produit vaporisé sur les racines propres puisse être assimilé et puisse nettoyer la plante de l’intérieur. Il faudra attendre quelques jours avant de le rempoter, la plante avec ses racines nues sera conservée à température ambiante.

Les engrais

Si on ne rempote pas la plante, il est toujours bon dès la reprise de croissance d'y apporter un engrais soluble de type "NPK 4 5 6" ou "NPK 1 2 4". Certains utilisent l'engrais à tomates ou géraniums qui est moins cher tout en procurant d'excellents résultats.
Il est à administrer environ une fois par mois.




Respecter le repos de vos succulentes fait partie de leur entretien

   Les plantes vivent au rythme des saisons, elles ont des périodes végétatives de reproduction, de floraison, de fructification et des périodes de repos. Ces dernières sont généralement en hiver et doivent être littéralement oubliées. L’arrosage peut même être suspendu durant ces périodes sauf si les plantes sont en appartement (en intérieur) et à température ambiante ou si elles sont en extérieur et que l’hiver est particulièrement venté, ce qui a tendance à dessécher le substrat plus vite que de raison. Il est conseillé aux personnes qui possèdent des plantes grasses en appartement de leur trouver un endroit où hiverner. Vous pouvez les mettre à la cave ou au garage, la plupart des plantes succulentes sont très bien à 10/12 °c, ne pas oublier que celles qui viennent de régions désertiques à la base subissent des températures négatives la nuit dans des conditions naturelles. Le repos le plus total est requis pour qu’il puisse trouver la force nécessaire de vous offrir une bonne floraison au printemps.

   Aux alentours du mois de mars voire avril si les gelées sont tardives dans votre région, vous pourrez sortir vos plantes grasses, succulentes et cactus de leur hivernage. Vous recommencerez à les alimenter en eau doucement elles pourront vous offrir de belles fleurs dans les mois qui suivent leur réveil.



L’arrosage de vos succulentes : une étape à maitriser

En règle générale, les plantes grasses et succulentes aiment être arrosée durant la belle saison et souffriront toujoujours d'un excès d'arrosage plutôt qu'un manque
   Les plantes grasses ou succulentes sont dites faciles d’entretien, car elles résistent à de grandes périodes de sécheresse. Toutefois, elles n’ont pas des capacités surnaturelles et préfèrent un entretien régulier. Chaque plante grasse va avoir des besoins spécifiques d’arrosage. Il faudra apprendre quel arrosage convient à chaque plante. De manière générale, les plantes succulentes vont préférer une carence d’eau plutôt qu’un excès d’eau qui risque de faire pourrir les racines.
   Pour un arrosage suffisant, il est dit que le substrat doit sécher en 48 heures. Et concernant la fréquence des arrosages on privilégiera un arrosage toutes les semaines en été et tous les 15 jours à 3 semaines à l’automne. On va espacer les cessions d’arrosage au plus on se rapprochera de l’hivernage. Mais là encore c’est à ajuster en fonction de l’emplacement, la météo ou l’exposition.



Questions/réponses sur le forum

cv Succulentes, cactées ??? (15 réponse(s))
Alain Lefèvre plantes grasses pour l'extérieur (7 réponse(s))
gringo 07 Au secours ! Cochenilles sur plantes grasses... (3 réponse(s))
Rascar Capac Groseilles succulentes à venir ? (2 réponse(s))
Zineb cherche amateurs de succulentes (0 réponse(s))
mysette bouture de plantes grasses (0 réponse(s))

Posez vous aussi votre question!



En Décembre


Et bien d'autres encore!



1jardin2plantes c'est 1005 articles et conseils illustrés par 4881 photos autour des plantes que ce soit au jardin d'ornement, au potager, sur votre balcon ou terrasse et en intérieur.


1jardin2plantes, c'est toute l'information autour des plantes, une petite encyclopédie du jardin à partager