filler

           1j2p -->>articles jardin

Supports pour plantes grimpantes


(Par Agathe Prost)

Supports traditionnels : treilles, fils…

Parmi les plantes grimpantes fleuries, les clématites sont très prisées pour leur floraison généreuse
Faire grimper une plante inspire de la hauteur et de l’élégance à un jardin. Cela agrandit les espaces et dans une cour de petite taille cela peut vite illuminer l’espace et lui apporter une touche de luxuriance très agréable.

Les supports les plus courants sont les treilles, les fils ou encore les pergolas.
Lorsque l’on installe une treille il est important de mettre directement la treille de la taille finale. En effet, changer de treille en cours de pousse est difficile et risque d’abimer la plante. Alors même si la treille parait immense par rapport à la petite plante qui est à son pied il faut anticiper ses besoins.

Il convient, que l’on choisisse la treille ou des fils, de les fixer solidement. Le poids d’une plante qui s’est pleinement développée est conséquent selon l’espèce concernée. Les aléas climatiques sont également à garder à l’esprit, une grosse pluie, un fort coup de vent, la treille doit tenir bon et ne pas s’abattre sur les murs et éléments alentours.

Les plantes grimpantes peuvent également envahir un mur comme un lierre ou une vigne vierge. Si esthétiquement c’est réussi le crépi extérieur quant à lui pourrait n’apprécier que modérément la pratique. Les crampons qui fixent le lierre peuvent laisser des traces. Si le revêtement du mur est neuf et la plante encore jeune, pas de soucis majeur. Toutefois lorsque le revêtement extérieur à un peu d’âge et commence à s’effriter, une plante grimpante sur un tel mur peut accélérer le vieillissement du mur. A noter qu’une plante va au fil du temps peser de plus en plus lourd et son poids devra être supporté par le mur.


Détournements d’objets : votre jardin devient unique !

Les glycines sont des plantes grimpantes à fleurs blanches ou mauves et très odorantes
Kagibi, débarras, cave, grenier, on a tous des pièces remplies d’objets qu’on garde au cas où… Parmi ces objets il y a certainement des petites perles à détourner pour rendre votre cour, votre balcon ou votre jardin unique. Par exemple deux roues de vélo, maintenues écartées par un tube, un bambou ou tout autre objet d’un mètre cinquante environ peut être absolument original. Entre les roues de vélo, l’une au sol l’autre au-dessus, tendre des fils de pêche ou des fils de fer, les plantes semées au pied de la roue grimperont de manière cylindrique et aérées.

Une échelle en bois pourra être un support rapidement comblée et laissera une marque du travail du temps dans votre jardin.

Un vieux parasol ?! Enlevez la toile et gardez l’armature. Entr’ouverte posée au sol vous pourrez y faire grimper dessus des plants de courge ou de courgette par exemple.

La robustesse de l’objet détourné devra également être en fonction de la plante qui y grimpera. Une ipomée reste une saison puis fane et sèche, une glycine quant à elle reste en place et doit avoir un tuteur résistant. La durée de la plantation et du « tutorat » est un élément indispensable à prendre en compte pour ne pas voir s’effondrer une plante en pleine croissance.




Quelles plantes faire grimper sur des supports ?

Certains rosiers sont grimpant. La plante s'aide de ses épines pour s'accrocher au support
Les plantes à fleurs grimpantes telles qu’ipomées, thunbergia ou encore glycine ou chèvrefeuille vous permettront d’habiller des espaces encore vierge et de faire varier les couleurs au cours de l’année ! Ainsi vous aurez de la verdure dès le stade du bourgeon dépassé, puis des touches de couleurs qui illumineront votre jardin, pour des parfums enivrants jasmin, glycine et chèvrefeuille seront des plantes idéales !

Si vous optez pour des fleurs spectaculaires vous pouvez allègrement piocher dans la diversité des tailles et couleurs des ipomées, des clématites, des passiflores ou bien encore une bignone qui éclairera d’un orangé vif un feuillage vert profond. Si vous optez pour la rareté vous pouvez planter l’une des nombreuses variétés d’akébia. Cette plante grimpante relativement méconnue agrémentera votre jardin d’une touche de rareté et de finesse tant ses fleurs sont méconnues et délicates.

Afin de joindre l’utile à l’agréable il sera possible de planter des haricots ou des courges par exemple, vous obtiendrez ainsi de la verdure, de jolies fleurs (les pousses de petits pois offrent un vert croquant et des fleurs blanches éclatantes !) de blanches à violettes pour les haricots noirs. Vous pourrez ainsi profiter des belles couleurs tout en récoltant en fin de saison des légumes que vous aurez vu pousser !



Questions/réponses sur le forum

jardi76 tuteurage des grimpantes (18 réponse(s))
achab80 Plante Grimpante (8 réponse(s))
cv [Résolu] Thunbergia grandiflora plante grimpante (6 réponse(s))
Liris Recherche grimpante peu envahissante (5 réponse(s))
faxie31 [Résolu] Plante grimpante:quel est son nom- (4 réponse(s))
Polo Renouée grimpante [identifiée] (4 réponse(s))
tatou 85 [Resolu] germandrée arbustive: plante grimpante (3 réponse(s))

Posez vous aussi votre question!



En Août


Et bien d'autres encore!



1jardin2plantes c'est 1005 articles et conseils illustrés par 4879 photos autour des plantes que ce soit au jardin d'ornement, au potager, sur votre balcon ou terrasse et en intérieur.


1jardin2plantes, c'est toute l'information autour des plantes, une petite encyclopédie du jardin à partager