filler

           1j2p -->>articles jardin

Les méthodes de bouturage


(Par achab)

Les Saisons du bouturage page suivante png
Les Techniques du bouturage page suivante png
Techniques suite page suivante png

Bouturer


La bouture ?

C'est une partie de plante: feuille, bourgeon, tige, racine ... qui maintenue en vie va faire des racines et ainsi produire une nouvelle plante.

Les plantes peuvent régénérer l'ensemble de leurs organes à partir d'un fragment, car pour pousser elles utilisent des cellules particulières qui sont capables de devenir des cellules de feuille, racine, etc ... elles sont concentrées aux noeuds où peuvent naître de nouvelles pousses, aux racines, aux cals cicatriciels.
Certains facteurs comme le contact prolongé de l'eau, de la terre, l'action d'un activateur de croissance racinaire vont favoriser la transformation de ces cellules en racines.



Les étapes du bouturage ?

test bouture deux bouture trois bouture quatre bouture-cinq
Récolte Nettoyage Taille des boutures Plantation Entretien, attente
de reprise

Que vous faut-il pour bouturer ?

les outils 
pour bouturer La récolte des plantes à bouturer doit être récente, on peut toutefois préserver les futures boutures un moment enfermées dans un sachet au frais.
On peut aussi le temps du transport les garder enfermées dans une bouteille plastique, sans les exposer à la chaleur.

Les outils de coupe: sécateur, couteau, cutter, etc ... doivent être tranchants pour éviter l'écrasement du végétal et désinfectés (voir plus bas).
Les gants sont pratiques pour la manipulation des épineux.

Indispensable dans certains cas, l'hormone de bouturage est une poudre, un liquide ou un gel qui sert à favoriser la formation de racines.
Après application sur la coupe il faut en enlever l'excés en tapotant sur la tige.

Le milieu de culture est différent suivant les boutures, il doit être aéré et entretenir une humidité suffisante (le bouturage des plantes grasses est un cas particulier). Généralement il sera fait de 2/3 de tourbe 1/3 de sable de rivière ou de mer débarrassé de son sel par lavement, on utilise aussi le sable seul, la perlite, les billes d'argile, l'eau ...

Les contenants doivent être propres et désinfectés, il peut s'agir de pots plastiques, fond de bouteille, sachets, terrines, boîtes polystyréne, mini-serre, chassis ... qui seront percés de trous de drainage.
Pour éviter l'évaporation on coiffe souvent la bouture d'un haut de bouteille ou d'un sachet plastique, les feuilles ne doivent pas toucher la coiffe.
Dans les serres et sous chassis l'humidité est suffisament élevée.

L'étiquetage à l'aide d'un crayon qui résiste à l'eau n'est pas à négliger, on a vite fait d'oublier. On utilise des étiquettes, ou on écrit les noms et dates au marqueur sur les pots.

Les boutures n'ayant pas de racines pour s'alimenter en eau, il faut les arroser sans excés au pulvérisateur, ou par capillarité en faisant tremper un moment la base des pots dans l'eau d'une soucoupe.

Désinfectants: alcool à brûler ou ménager, eau de javel à 10 %, eau légérement ammoniaquée. La flamme sert pour les outils métalliques.
Fongicides: le charbon de bois limite la pourriture, en morceaux on l'installe dans le fond des pots, ou on l'ajoute dans l'eau où sont plongées les boutures, broyé il est employé préventivement en surface du substrat ou en poudrage sur début de moisissures.
La bouillie bordelaise diluée est employée en pulvérisation préventive.


Mettez les chances de votre côté !

Une bouture est un végétal qui vit sur ses réserves, ses chances de survie dépendent du temps qu'elle va mettre à raciner.


Presque tout peut être bouturé sauf ?

Les problèmes les plus fréquents ?


Pourriture, moisissures, petites mouches: Arrosage trop fréquent ou trop copieux, terre trop tassée ou pas assez drainante, aération insuffisante.

Desséchement: Pas assez d'eau, atmosphère trop sèche ou température trop élevée.
Surveillez l'humidité de la terre.

Prédateurs: En extérieur comme dans les serres recherchez chenilles, escargots et limaces qui sont friands de jeunes pousses.

Pas de racinement: Endroit mal éclairé, température insuffisante. Choisissez un emplacement mieux éclairé, sans soleil direct.

La bouture est réussie ?

Des bourgeons sont les premiers signes de la réussite, mais ce signe n'est pas fiable, il arrive la plante utilise ses dernières réserves d'énergie sans reprendre pour autant.
Seule l'apparition de racines donne l'assurance de la reprise.
Au bout de quelques semaines la bouture parait toujours en vie, vous pouvez tirer doucement dessus, si elle oppose une résistante ne tirez plus, la bouture est certainement racinée.
Si au contraire elle vient toute seule, observez la, soit elle paraît pourrie et vous l'éliminez, ou elle cicatrise et présente des bourgeons racinaires, repiquez la.

Quelques livres sur le sujet




Les Saisons du bouturage page suivante png
Les Techniques du bouturage page suivante png
Techniques suite page suivante png




Questions/réponses sur le forum

xxletahitienxx boutures de laurier rose (22 réponse(s))
hendy bouture de fougères arborescentes (22 réponse(s))
Jean-F Astuces pour bien bouturer son rosier (21 réponse(s))
mamoune Bouture de pélargonium (18 réponse(s))
Lavender boutures de delosperma (16 réponse(s))
Alain Lefèvre Bouture de laurier rose (12 réponse(s))
Alain Lefèvre La bouture du bougainvillier: avez-vous réussi? (12 réponse(s))

Posez vous aussi votre question!



En Décembre


Et bien d'autres encore!



1jardin2plantes c'est 1005 articles et conseils illustrés par 4883 photos autour des plantes que ce soit au jardin d'ornement, au potager, sur votre balcon ou terrasse et en intérieur.


1jardin2plantes, c'est toute l'information autour des plantes, une petite encyclopédie du jardin à partager