filler

           1j2p-->>Les plantes

Le musa sikkimensis est un bananier très ornemental

Parfait pour réaliser une ambiance exotique, le bananier musa sikkimensis red tiger se montre rustique face au gel

Fiche du  bananier musa sikkimensis
Vente en ligne du  bananier musa sikkimensis. Où acheter au meilleur prix?
Recherches associées: bananier musa exotique
   
Le bananier musa sikkimensis fait partie des catégories suivantes:
Plantes vivaces Plantes rustiques Plantes à bulbes, tubercules, rhizomes Feuillages pourpres Plantes d'ombre 

Famille, origine, utilisation du bananier musa sikkimensis


Au fur et à mesure de la saison, les feuilles de ce bananier perdent leur zébrures caractéristiques

Comme tous les bananiers, il appartient à la grande famille des musacée qui compte aussi, l'arbre du voyageur, les héliconias, roses de porcelaine et bien sûr les cannas de nos jardins.

Cette variété est originaire des forêts de montagne, en altitude, en Inde, dans les provinces du Bengale, Sikkim et Darjeeling.

Nom botanique: Musa sikkimensis qui prend des appellations commerciales comme "red tiger", "Darjeeling Giant", "Manipur" et très rarement "bananier du Sikkim". Il existe aussi des variétés dont les feuilles sont totalement vertes qui a un intérêt ornemental moindre que la variété présentée qui compte des feuilles ornées de belles zébrures pourpres.

Sa taille adulte ne mesure pas plus de 2 mètres de haut; ce qui en fait un excellent bananier à cultiver en pot.

Vu son origine géographique, il peut être planté en pleine terre au jardin en zones tempérées (climat dont la température ne descend pas en-dessous de -10°C en hiver).

Cette plante est vivace grâce aux réserves qu'il emmagasine dans son bulbe.


La fleur


La floraison peut apparaître trois ou quatre ans suivant l'année de plantation et demeure assez rare car il lui faut beaucoup de chaleur. Dans sa région d'origine, le musa sikimmensis produit même des bananes comestibles. Celles-ci sont très farineuses et sont remplies d'une multitudes de petites graines noires aux angles aigus (Cf photo du bas).


Plantation et multiplication


En pleine terre, da,s le Sud-Ouest de la France, ce bananier renaît chaque année

Les bananiers aiment une terre profonde, riche et drainante. A la plantation, on creusera un trou d'au moins quarante centimètres de profondeur et d'un diamètre équivalent. Les bananiers aiment la lumière mais pas obligatoirement le soleil direct. Il poussent très bien à l'ombre!
En régions venteuses, on essaiera de l'introduire dans un endroit abrité car ses feuilles demeurent fragiles face au vent.

A la plantation, le fond sera garni d'un mélange de sable et terreau de feuilles (ou horticole). On installe alors le musa sikkimensis et on rebouche le trou avec le même mélange en aillant pris soin de confectionner une cuvette. On arrose alors copieusement puis on paille généreusement.

Pour le multiplier, deux méthodes s'offrent à nous. La première consiste à acheter des graines fraîches au printemps et de les faire germer au chaud et avec une atmosphère saturée d'humidité. La germination prend de trois semaines à plusieurs mois. Dès que les plantules atteignent quatre à cinq centimètres, on les transplante en petits godets. Une fois que les jeunes bananiers ont une taille d'une vingtaine de centimètres, on peut les rempoter ou les introduire en pleine terre (pas avant le mois de Mai).

La seconde méthode de multiplication est le prélèvement d'un rejeton à la base. On pratique cette division au mois de Juin en enfonçant une bêche très tranchante le plus près possible du pied-mère et on retire la motte entière. Ce petit bananier peut alors être replanté directement en pleine terre ou installé dans un pot.



Culture et entretien du bananier musa sikkimensis


Au printemps:
Le musa sikkimensis est plus tardifs que les autres variétés de bananiers ne ressortant de terre qu'en Mai. On lui apporte alors les premières tontes de pelouses en surfaçage (de 5 à 7 centimètres) et/ou un bon fumier décomposé, du sang séché, de la corne broyée...

En été:
pendant les longues périodes sèches, on arrose. On préfèrera les arrosages espacés et copieux (20 à 30 litres/semaine est une bonne moyenne.

En automne:
dès que les premiers froids arrivent (+5°C la nuit), on paille généreusement sur une vingtaine de centimètres et on coiffe le tout d'un sac plastique. Celui-ci évitera la présence de trop d'eau qui risque de faire pourrir les racines.
Cf: un article sur la protection hivernale

En hiver:
la plante est au repos total.



Ennemis et maladies


L'action d'un froid intense et prolongé, accompagné d'une forte humidité du sol feront dépérir le bulbe du musa sikkimensis.

Plus rarement, on peut observer des chenilles vertes qui broutent les feuilles.



Associations au jardin


Il sera mis en valeur avec des feuillages panachés comme la canne de Provence, des feuillages fins comme celui des bambous cespiteux (poussant en touffe et non-traçants).



Plus de photos du bananier musa sikkimensis


Ce spécimen de sikkimensis est particulièrement très marbré
Encore une variante du sikkimensis
Les graines du sikkimensis se trouvent assez facilement sur les boutiques du web comme ebay


Discussion(s) sur le forum autour du bananier musa sikkimensis


Vos commentaires sont les bienvenus!



Vous aimez cette plante?  



Vente en ligne du bananier musa sikkimensis: les prix




1jardin2plantes c'est 1005 articles et conseils illustrés par 4883 photos autour des plantes que ce soit au jardin d'ornement, au potager, sur votre balcon ou terrasse et en intérieur.


1jardin2plantes, c'est toute l'information autour des plantes, une petite encyclopédie du jardin à partager