filler

           1j2p-->>Les plantes

Une plante carnivore de tourbière: l'heliamphora

Conseils de culture de l'heliamphora: une belle plante carnivore

Fiche des  héliamphores
Vente en ligne des  héliamphores. Où acheter au meilleur prix?
Recherches associées: carnivore sarracenia dionee carnivore
   
Les héliamphores font partie des catégories suivantes:
Plantes carnivores Plantes à feuillage persistant Plantes vertes Feuillages pourpres Fleurs roses en automne 

Famille, origine, utilisation des héliamphores


Cette plante carnivore se cultive la plupart du temps en pot (Ici au jardin botanique de Lisbonne)

Cette plante appartient à la famille des sarracéniacées. Elle pousse au Venezuela, Colombie et Guyana sur les hauts-plateaux à 2000 mètres d'altitude. Le sol étant très pauvre, elles ont su s'adapter et consommer des insectes grâce à une digestion bactérienne. Dans cette région, les températures oscillent entre 5 et 20 degrés Celsius.
Il en existe moins de 20 variétés et il en reste à découvrir car poussant dans des lieux reculés et pas faciles d'accès.
Nom botanique: Heliamphora nutans pour l'illustration. Son nom vient du grec: helos=marais, amphora=amphore, nutans=incliné. En français courant, on la nomme héliamphore.
Ses feuilles tubulaires ont la particularité d'être soudées sur elles-mêmes. On les nomme ascidies. Elles mesurent une vingtaine de centimètres, sont semi-persistantes à persistantes. Elles peuvent prendre de magnifiques colorations rouge à un violet très profond.

Non résistante au gel, elle est cultivée en pot comme plante verte avec un repos hivernal en serre froide. Une véranda est idéale en hiver.
Les fleurs sont portées par une hampe florale dépassant largement le feuillage, apparaissant en fin d'automne. Elles sont au nombre de 5 à 7 et de couleur rose.



Plantation et multiplication


Cette plante carnivore est terrestre poussant dans des marais mais peut aussi être épiphyte poussant dans n'importe quelle anfractuosité. En effet, elle n'a pas besoin de terre pour se nourrir, elle s'en sert juste comme support. Le terreau de culture employée devra être drainant et rester humide. Il sera idéalement composé de tourbe mélangée avec 50 à 70% de vermiculite. La sphaigne pure peut être employée mais elle a l'inconvénient de se tasser avec le temps et devra être changée tous les ans. Cette plante carnivore ne supporte pas du tout le calcaire.
Les pots de culture seront si possible de couleur claire afin d'éviter un réchauffement des racines si les rayons du soleil l'atteignent.
La multiplication s'effectue par division de la souche dès le printemps, en fin de dormance, dès que l'on constate une reprise végétative. On coupe tout simplement la touffe à l'aide d'un sécateur bien aiguisé.



Culture et entretien des héliamphores


Elle est une des plus facile à cultiver s'acclimatant assez bien à diverses conditions de culture. Cependant elle aime être arrosée très fréquemment en été en remplissant les urnes et en vaporisant fréquemment. On utilise bien sûr une eau déminéralisée, osmosée ou de l'eau de pluie. Dès l'automne, on diminue fortement les arrosages sans que la plante se dessèche complètement. Dès le printemps, on peut l'exposer au soleil si elle ne manque pas d'eau. En été, si les températures sont supérieures à 25°C, on la placera plutôt à l'ombre. Les rayons directs du soleil aux chaudes heures de la journée risqueraient de brûler le feuillage sans mettre en danger la survie de la plante mais en causant de graves dommage inesthétiques.



Ennemis et maladies


Le calcaire et la sécheresse sont ses plus gros ennemis. La pourriture des racines (botrytis) est fréquente lors de mauvais drainage. On peut y rencontrer pucerons et cochenilles



Le piège à insectes


le piège de l'heliamphora
le piège de l'heliamphora Les feuilles possèdent en leur sommet un appât qui diffuse du nectar et qui prend une coloration rouge. Grâce à ces deux leurres, les insectes y sont attirés. Survolant la plante pour mieux la butiner, ils se reposent sur le bord de la plante et finissent par glisser dedans. Cette urne remplie d'eau mouille les ailes de l'insecte et celui-ci, alourdi par le poids de l'eau ne parviendra pas à remonter la paroi cireuse et finira par s'y noyer. Les bactéries développées par l'héliamphore finiront par digérer doucement les protéines de l'insecte. En culture, certains plongent dans les urnes de petits insectes pour nourrir la plante.



Quelques livres


Plantes carnivores Plantes carnivores Plantes carnivores Plantes carnivores Plantes carnivores



Discussion(s) sur le forum autour des héliamphores


Vos commentaires sont les bienvenus!



Vous aimez cette plante?  



Vente en ligne des héliamphores: les prix




1jardin2plantes c'est 1005 articles et conseils illustrés par 4883 photos autour des plantes que ce soit au jardin d'ornement, au potager, sur votre balcon ou terrasse et en intérieur.


1jardin2plantes, c'est toute l'information autour des plantes, une petite encyclopédie du jardin à partager