filler

           1j2p -->>articles jardin

Les fourmis


(Par Agathe Prost)

Colonisatrice indispensable ?

Des fourmis dans une fraise
Il existe plusieurs centaines d’espèces de fourmis qui se déploient sur quasiment tout le globe. Elles peuplent les sous-bois comme les plaines et envahissent parfois nos maisons. Leur présence est absolument nécessaire pour qu’un écosystème fonctionne correctement. Elles sont l’un des maillons essentiel de nos jardins. Elles permettent d’aérer le sol et nettoie considérablement les terrains.

Il ne parait pas mais chaque fourmi avec sa force herculéenne déplace des objets jusqu’à, pour certaines espèces, 5000 fois son propre poids ! Ce sont des ingénieurs d’une université de l’Ohio qui ont avancé ce chiffre colossal ! Une colonie toute entière peut donc facilement soulever des montagnes !


Fourmis nécessaires mais fourmis indésirables : que faire ?

Les fourmis ont un rôle écologique. Ici, une photo du transport d'une graine de lavande
Afin de préserver le rôle important qu’elles jouent dans l’écosystème de votre jardin tout en les écartant de vos cultures il existe une astuce simple et efficace qui consiste à écarter leurs centres d’intérêts. L’un des plus attractifs pour une colonie de fourmis ce sont les pucerons. Ces deux espèces ont développé ce qu’on appelle du mutualisme. Chacune des deux parties a trouvé un intérêt à cohabiter avec l’autre partie. Les pucerons fournissent un miellat riche en sucre aux fourmis qui en échange vont protéger la colonie de puceron contre d’éventuels prédateurs comme les coccinelles.

Afin de minimiser l’invasion des pucerons il est possible de traiter la plante sur laquelle ils se sont installés avec par exemple du savon noir, ou du savon de Marseille. La colonie de fourmi n’ayant plus d’intérêt à venir par ici se déplacera alors ailleurs et cessera d’envahir vos plantes. Il existe une seconde alternative pour éloigner les fourmis de vos plantations, en effet, il est possible de déplacer la plante qui héberge les pucerons. En isolant cette plante-là du reste des plantes vous en « sacrifiez » une afin de préserver toutes les autres. Les fourmis continueront à y aller mais délaisseront peu à peu les autres plantes.

Les fourmis ont des affinités avec certaines espèces et sont repoussées par d’autres par exemple elles n’aiment pas la menthe. Planter un ou plusieurs pieds à proximité d’un nid pourra les écarter ou les déloger. Elles n’aiment pas non plus le marc de café, ce dernier répandu au pied des plantes va repousser les fourmis et servir d’engrais aux plantes !




Et quand les solutions pacifiques ne suffisent pas ?

Colonie de fourmis dans une forêt de sapins dans les Pyrénées
Choisir la méthode douce pour commencer est logique et souvent suffisante, mais il existe parfois des colonies tellement grandes qu’il est impossible de les contenir. A ce moment-là il faut intervenir plus durement ! Cela ne signifie pas forcément d’employer nécessairement des produits chimiques mais il existe des solutions qui mettront à mal tout ou bonne partie de la colonie.

Si le nid est enterré dans votre jardin vous pouvez à heure régulière nourrir des oiseaux à proximité et lorsque l’habitude sera prise vous retournez la terre et allez tomber sur les couvains, les oiseaux (ou des poules si vous en avez !) vont alors s’en régaler.

Il existe des dispositifs composés d’insecticides naturels comme l’huile de neem par exemple qui est un répulsif puissant naturel. L’huile est à diluer à 1/50 (1l d’huile est à diluer dans 50l d’eau) le produit obtenu est alors à pulvériser sur l’ensemble du feuillage.

Les fourmis volantes s envolent dès les premières grosses chaleurs
Il existe également des dispositifs comme des bandes gluantes qu’il faut disposer autour des arbres fruitiers afin que les fourmis n’accèdent pas aux fruits et n’y entretiennent pas de colonie de pucerons. Un bémol toutefois, ces bandes gluantes peuvent prendre au piège d’autres insectes qui ne sont pas envahissants. Il est possible de trouver également des pâtes insecticides que les fourmis emportent dans leur nid pensant que c’est de la nourriture. Ces méthodes plus chimiques sont pourtant compatibles avec l’agriculture biologique et peuvent être utilisées sans crainte. Ce procédé est particulièrement intéressant si l’on a une colonie installée dans un mur ou un endroit inaccessible.



Questions/réponses sur le forum

marie 974 fourmis (7 réponse(s))
Aquarella Invasion de fourmis dans mon bergenia (6 réponse(s))
cv Fourmis dans composteur (5 réponse(s))
bibissa Fourmis au pied du rosier... RESOLU (4 réponse(s))
Freeddaa Fourmis rouges, danger ? (3 réponse(s))
jipe fourmis ailées (2 réponse(s))
Aquarella FOURMIS: animaux nuisibles ou utiles? (2 réponse(s))

Posez vous aussi votre question!



En Octobre


Et bien d'autres encore!



1jardin2plantes c'est 1005 articles et conseils illustrés par 4881 photos autour des plantes que ce soit au jardin d'ornement, au potager, sur votre balcon ou terrasse et en intérieur.


1jardin2plantes, c'est toute l'information autour des plantes, une petite encyclopédie du jardin à partager