filler

           1j2p -->>articles jardin

Un papillon redoutable: la pyrale du buis


(Par Alain Lefèvre)

Pyrale du buis: qui est-elle?

En été, il faut surveiller l'apparition de la pyrale sur le buis. On remarque la présence de soies, semblables à des toiles d'araignées.
La chenille de la pyrale du buis est facilement identifiable. Son corps est rayé de vert et noir, sa tête noire et son corps poilu.

Cette chenille est la larve d'un papillon (Cydalima perspectalis). Il est difficile à observer ayant des habitudes nocturnes.
Il appartient à la famille des lépidoptères.
Il est originaire d'Asie (Chine, Corée, Japon et extrême-Orient).

Importée depuis 2005, elle se répand dans tout l'hexagone et presque toutes les régions de France sont aujourd'hui atteintes.


Les symptômes

la chenille de la pyrale consomme les jeunes feuilles du buis
Au début de l'invasion, il n'est pas facile de s'apercevoir de la présence des pyrales. Seules quelques branches seront légèrement défoliées. Puis avec le temps, on s'aperçoit que le buis perd en densité, que les branches sont de plus en plus visibles et en s'approchant, on distingue des feuilles dont il ne reste plus que les nervures. Le buis prend alors une teinte allant du jaune foncé au marron.

Lors d'une invasion massive, il ne reste plus aucune feuille et le buis semble totalement desséché.

Elimination manuelle

Si l'on possède quelques pieds de buis, il est facile de les éliminer mécaniquement. On repère les envahisseurs qui se logent souvent dans un genre de cocon tissé. La chenille de la pyrale produit de la soie et elle assemble plusieurs feuilles de buis pour se faire un abri. On peut alors la déloger à l'aide d'une pince à épiler. Une fois récoltées, ces chenilles seront soit écrasées ou brûlées.




Traitements naturels

Il existe deux moyens de lutter contre la pyrale du buis.

La première est une méthode préventive et consiste à disposer des pièges à phéromones qui captureront les papillons mâles évitant ainsi leur reproduction.
Les pièges seront relevés au moins une fois par semaine.

La deuxième méthode est une pulvérisation d'insecticide. Celui-ci ne devra pas être chimique car il est non-sélectif et détruira aussi la faune non-ciblée.
Heureusement, il existe de nos jours un moyen naturel pour traiter cet envahisseur, c'est une bactérie (Bacillus thuringiensis)!
Elle se vend sous forme de poudre, sera mélangée à de l'eau puis pulvérisée sur tout le feuillage du buis. Les chenilles l'ingèrent en même temps que les feuilles et la bactérie, une fois dans le corps du prédateur, intoxiquera l'intestin de son hôte qui ne pourra alors plus se nourrir et finira par dépérir. Cette action est à renouveler toutes les deux semaines à plus s'il pleut entre deux pulvérisations.
Cette méthode très efficace se pratique pendant toute la saison d'activité soit de Mars à Octobre.



Un autre prédateur naturel

le frelon asiatique est un insecte très carnivore et les chenilles font partie de son alimentation
Dans le Sud-Ouest de la France, un autre envahisseur a fait son apparition: le frelon asiatique. Celui-ci possède une alimentation variée, pouvant butiner les fleurs et aussi consommer d'autres insectes comme ces chenilles.









Questions/réponses sur le forum

gruche Topiaires de buis et noisetiers (12 réponse(s))
grazia c'est reparti: cochenilles sur orchidées (12 réponse(s))
malhorne cochenilles farineuses (comment les éliminer?) (9 réponse(s))
Bobette cochenille? (6 réponse(s))
Alain Lefèvre Le buis et les chenilles de la pyrale (6 réponse(s))
Alain Lefèvre chenilles du saule (5 réponse(s))
Alain Lefèvre Avez-vous peur des monstres? Cochenille (5 réponse(s))

Posez vous aussi votre question!



En Décembre


Et bien d'autres encore!



1jardin2plantes c'est 1005 articles et conseils illustrés par 4883 photos autour des plantes que ce soit au jardin d'ornement, au potager, sur votre balcon ou terrasse et en intérieur.


1jardin2plantes, c'est toute l'information autour des plantes, une petite encyclopédie du jardin à partager